enfants de Don quichotte

Publié le par Madau

La nuit est blanche et froide. La neige tombe sur Bordeaux, mais nous sommes rassurés, nos Don Quichotte ne dorment pas dehors. Hier au soir, nous avons marché avec eux jusqu'à leur abri provisoire. Les passants ne pouvaient pas ne pas nous remarquer,  les sans domicile et les solidaires, les sacs à dos, les bardas, les chiens, les caméras, les journalistes. Quelle équipée! Il y a des moments comme ça, que l'on aime partager. Il faisait un froid glaçant et pas encore la neige mais on marchait tellement vite, on ne se rendait pas compte. En face de l'Athénée, Gaz de Bordeaux, un immeuble inoccupé depuis deux ans, il fait sombre, tout le monde s'engouffre par une entrée ouverte sans effraction, nous y sommes. L'Abbé est mort depuis deux jours, et à la télé certains versent des larmes de crocodile, alors qu'ils pourraient depuis longtemps trouver des solutions. Et si occuper un local vacant vous semble illégal, est-il normal de laisser dans le froid des êtres humains? La neige tombe belle et froide. Dehors c'est une vraie tempête qui cingle, gifle, griffe. Les enfants de Don Quichotte peuvent au chaud dans leur maison provisoire faire de beaux rêves...Samedi nous irons marcher avec eux pour que leurs rêves ne soient plus provisoires. Madau

Publié dans Résistance

Commenter cet article