poètes vos couleurs!

Publié le par ma

Poètes vos couleurs !

Aucune honte à ça, bien au contraire. Pendant que mes camarades distribuaient sur tous les marchés, j'étais pendant deux jours avec les poètes de la Halle des Chartrons. Entre deux livres, entre deux poèmes, entre deux tables, c'est fou ce que nous avons pu parler politique. Il n'y pas un espace de vie qui soit abandonné, il n'y a pas un espace de parole qui soit désert. Oui, tout le monde en a marre de cette télé qui nous vole à longueur d'antenne notre droit au choix personnel, et sur les lieux de création la politique n'est pas hors sujet, loin de là. J'ai dit à haute voix ce que je n'ai pas encore écrit : vous êtes libres de faire ce qui bon vous semble, mais moi je vote Marie-George. Personne n'a dit : ce n'est pas le môment, parlons d'autre chose. Même à la pause huitres vin blanc la discussion continuait. Certains évoquaient José, Ségolène et autres gauches mais franchement l'heure n'était pas à la droite triomphante. Il y a eu, près de mon stand des instants très animés, vous auriez du faire le détour, les poètes sont peut-être les nouveaux philosophes. Madau

Commenter cet article

Selingant Fabrice 20/07/2007 12:13

pour publier sur le site cocodecauderan.over-blog.com si ce texte te plait.FabriceLa paix bordel ! Fureur des fauvesFureur des hommesEt des élémentsOdeur d'alcôveParoles baumeArgent qui mentLa guerre pointeLe bout de son nezEn sanglier obscèneLes riches feintentSe croient raffinésEn disant amenAmen à la guerreAussi à leurs profitsLes armes sont de l'orAmen à tout l'enferEt ainsi vont la vieLes bombes nucléaires et la mort. Paru dans « Mésanges ou follets, Ne pas tondre l'haleine des elfes »Fabrice Selingant